Journal d'une RollerGrrrl

Lettre ouverte à mes patins à roulettes

Mes très chers patins à roulettes,

En presque 3 ans de relation, vous m’en avez fait voir de toutes les couleurs. Je vous ai adorés, aimés, détestés et même dédaignés parfois. Vous m’avez ouvert un tout nouveau monde dont je ne soupçonnais même pas l’existence ou du moins, je ne pensais pas en faire partie un jour : celui du roller skate, de la glisse, du cool quoi. Vous avez balayé d’un coup de roulette mes (drôles mais désastreuses) expériences enfantines en rollers en ligne. Je n’ai pas peur de le dire au grand jour : je vous préfère à n’importe quelle paire d’inline.

Oui c’est vrai, vous n’êtes pas vraiment la Rolls Royce du patin à roulettes, on dit de vous que vous êtes un modèle « d’entrée de gamme » (je ne dis pas ça pour vous vexer), mais c’est bien vous que j’aime. Je sais que vous ne me m’avez pas encore pardonné d’avoir essayé de vous remplacer par une autre paire. Mais aussi belle soit-elle, je suis revenue à vous, mes premiers amours, mes R3.

Quand je vous chausse, c’est comme si je revêtais ma tenue de super héros. J’y mets mes pieds. Je fais les lacets. Je serre le scratch et je suis invulnérable. Je me souviens encore de la première fois où je vous ai mis à mes pieds, c’était comme si vous étiez faits pour moi. J’ai foulé tout un  tas de sol avec vous : français, belges, allemands, durs, mous, dehors, dedans, accidentés, lisses, carrelés, parquetés… Et vous ne m’avez jamais laissé tomber (ou si peu). Je sais que je manque parfois un peu d’attention et que vous commencez à vous user, hélas, sur le bout. Je regrette du fond de mon coeur de ne pas vous avoir muni de protège-butée dès le début pour mettre à l’abri votre petit museau. Mais il n’est heureusement pas encore trop tard et j’y remédierai (le duct tape, ça va 5 minutes, on est d’accord).

Lettre ouverte à mes patins à roulettes

J’ai vécu tout un tas de choses avec vous à mes pieds : des victoires, des défaites, des crampes (pourquoi me faites-vous cela ?), de difficiles et longues minutes d’endurance, des trop rapides minutes de jam, des roller disco endiablées, des randos nocturnes très sympas…

Vous êtes aussi un indéniable accessoire pour crâner. Jetés sur mon épaule, vous avez une certaine classe.

Je vous regarde souvent avec admiration, brillants sous la lumière du jour, attendant patiemment les jours de training ou de match. Oui, je vous aime. Même si parfois, vous ne faites pas vraiment ce que je vous demande de faire, il y a des jours comme ça où vous n’en faites qu’à votre tête. Vous dérapez, perdez vos toestops, vous desserez sans raison particulière. Mais ce ne sont que des détails comparés aux moments de pur bonheur que je vis avec vous. La glisse, ce sentiment de liberté totale, l’adrénaline d’un match, les moments de joie lorsqu’enfin je réussis un trick compliqué…

Grâce à vous, je suis devenue une rollergirl et j’ai trouvé un truc qui me correspond vraiment -le roller derby– et me suis créé une nouvelle identité assez chouette. Tout ceci n’aurait pas été possible si nous nous étions jamais rencontrés.

Pour terminer cette lettre, je dirai que je n’en ai pas fini avec vous, loin de là ! Je compte bien vous emmener dans de nouvelles aventures toujours plus folles, la Derby Revolution dans 15 jours (hiiii !) par exemple. Je serai peinée le jour où vous prendrez votre retraite (cela arrivera bien un jour) mais n’ayez crainte, vous serez toujours et à jamais ma paire de patins préférée number one dans mon coeur.

Bisoubisou

Brutal Brunette

3 comments for “Lettre ouverte à mes patins à roulettes

  1. 10 février 2014 at 17 h 21 min

    Salut Brutal Brunette :)
    Je suis ton site depuis deux-trois, et j’adhère déjà totalement (bon il me reste encore des articles à lire). Bref, continue de nous faire rêver !

    Puis, j’voulais avoir ton avis. Le roller derby c’est un peu un fantasme inatteignable pour moi. Je sais d’avance que je n’aurais pas le temps de m’y impliquer à 200%, puis rien qu’en voyant mon gabarit non musclé, je sais que je ne ferais pas long feu sur le ring haha. Néanmoins, voilà depuis plus d’1 an que je me tâte à m’acheter des patins à roulettes pour apprendre à en faire (déjà), puis après faire quelques balades… Histoire que j’fasse du sport aussi ! Je ne suis pas du genre sportive, et je sens que tester les patins à roulettes me plairait bien (à défaut du roller derby). Du coup, je me tourne vers toi pour savoir si peut-être tu ne connaîtrais pas de bonnes marques à prix raisonnables pour des patins de « balade » (pas de compét quoi :p) ou des sites, et cie où je pourrais m’en procurer.

    Merci d’avance et bonne soirée !

    June

    • Brutal Brunette
      11 février 2014 at 13 h 49 min

      Hello !
      Merci pour ton commentaire :)
      Si ça peut te rassurer, tout le monde peut se mettre au derby quelque soit ta taille, ton poids et tes disponibilités. Les muscles, c’est pas un souci quand tu commences puisque tu t’en feras assez vite au cours des entrainements, même s’il est préférable de prendre un peu de temps dans la semaine hors entrainement pour faire du sport (en salle, course, renforcement musculaire, peu importe). Mais je comprends aussi que tout le monde ne veuille pas se lancer dans le derby tout en s’intéressant à la discipline ! D’ailleurs il y a tout un tas de postes à occuper dans une ligue/asso de derby sans être joueuse : arbitre, NSO, bénévole…

      Pour des patins de balade, je pense que ceux que tu trouves à Décathlon sont largement suffisant, sinon je te conseille de checker le bon coin de temps en temps, y’a des bonnes affaires. Surtout si c’est seulement pour se promener, pas besoin d’avoir des patins de compet’ ! Sinon, tu peux toujours faire monter tes patins toi-même avec une bonne paire de baskets et des platines, mais je sais pas si c’est avantageux financièrement. N’oublie pas de te procurer des protections, c’est indispensable !

      J’espère t’avoir renseignée :)

      Brutal Brunette

      • 13 février 2014 at 14 h 28 min

        Salut,

        Merci pour ta réponse !

        Puis merci de me rassurer, c’est toujours bon à savoir qu’il est possible d’en faire.. :)

        J’avais justement regardé sur le site Décath (ne pouvant pas encore me rendre au magasin) et j’avais vu qu’une seule paire de patins (http://www.decathlon.fr/patins-a-roulettes-adulte-quad-7-id_8134113.html) du coup j’vais chercher ailleurs. Et sinon, oui je n’oublie pas les protections !

        Bon après-midi,

        June

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *